Brèves "Ségur de la santé"

Les premières propositions en juillet

 

Les Régions "en veulent plus"

 

Le "programme des jours heureux"

Les premières propositions attendues en juillet

Le “Ségur de la santé” s'est ouvert le lundi 25 mai pour sept semaines, avec pour objectif de tirer les enseignements de la crise liée à l’épidémie de Covid-19 pour refonder le système de santé. 300 responsables syndicaux et représentants du personnel constituant le comité Ségur national ont participé à la première rencontre par visioconférence, les propositions finalisées étant attendues pour juillet. Le ministre de la santé, Olivier Véran, envisage d’inscrire certaines mesures au budget 2021 de la Sécurité sociale, qui doit être présenté fin septembre. Cette réflexion porte sur quatre axes :

·        Transformer les métiers et revaloriser ceux qui soignent.

·        Définir une nouvelle politique d’investissement et de financement au service des soins.

·        Simplifier radicalement les organisations et le quotidien des équipes.

·        Fédérer les acteurs de la santé dans les territoires au service des usagers.

Au sein de chaque région, se tiendront plusieurs retours d’expérience territoriaux, organisés notamment par les Conférences Régionales de la Santé et de l’Autonomie (CRSA). Une consultation en ligne est ouverte pour recueillir les témoignages des professionnels de santé. Le Ségur de la santé se nourrira également des travaux du Conseil économique, social et environnemental (CESE), qui a lancé une consultation citoyenne sur l’hôpital. Quatre rencontres avec des députés et des sénateurs ont également été annoncées.

En complément du Comité Ségur national se réunissent deux groupes "carrières et rémunérations" pour les médecins et pour les autres personnels soignants. Mme Nicole Notat, secrétaire générale de la CFDT de 1992 à 2002, et PDG jusqu’en 2020 du cabinet international de notation sociale et environnementale, Vigeo-Eiris, est chargée de piloter la démarche.

 

Les Régions "en veulent plus"

Estimant que la crise sanitaire a démontré l’agilité des collectivités locales, un collectif d’exécutifs régionaux exhorte, dans une tribune au « Monde », le président de la République à faire « le pari des territoires », et souhaitent des attributions nouvelles en matière de politique de santé.

 

« Le programme des jours heureux »

Dans la perspective du « Ségur de la santé », un ouvrage collectif de François Bourdillon (ancien directeur général de Santé publique France), André Grimaldi, Olivier Milleron et du collectif interhôpitaux, publié aux éditions Odile Jacob.


Commentaires: 0