Cafés Santé # ?

Vous parlez santé en famille, entre amis, sur les réseaux sociaux... Et si on en parlait entre citoyens ? 

L’association « La santé à voix haute » propose les Cafés santé # : des discussions à bâtons rompus pour mieux comprendre les enjeux de santé, et la manière dont se fabriquent les politiques de santé.

Premiers thèmes traités : santé-travail (mars) et inégalités de santé (mai).

Café Santé # 4 : Manger-bouger, 15 ans que cela dure !

26 juin, Groupe d'entraide mutuelle, Le nouveau Cap, 22 rue Marcel Paul, Nantes, 19 H.


Café Santé # 3 : Inné-galités de santé, 22 mai

Le café « La Perle » était bien rempli pour cette troisième édition des Cafés Santé #, le 22 mai dernier, consacrée aux inégalités de santé. Les participants ont exprimé chacun à leur tour leur perception de cette question, par exemple, en termes de différence de prise en charge selon l’âge. Certains quartiers semblent mieux pourvus que d’autres en équipements de santé de première nécessité (pharmacien, laboratoire de biologie, cabinet de médecin). Les disparités de recours aux soins peuvent être importantes, certaines personnes recourant aux services de santé en situation d’urgence, alors qu’une prise en charge plus précoce aurait amélioré le pronostic. 

Les inégalités de santé se mesurent habituellement en comparant l’espérance de vie selon la catégorie sociale. Mais ces inégalités existent dès la naissance, comme on peut le mesurer à travers la proportion d’accouchements prématurés, qui est beaucoup plus élevée parmi les femmes ayant un faible niveau scolaire. Les personnes les plus défavorisées cumulent les désavantages sociaux. Non seulement, elles ont une plus faible espérance de vie, mais, en plus, on leur en fait parfois porter la responsabilité : « c’est une question de volonté, de ne pas fumer, de ne pas boire, de s’alimenter sainement… ». Les écarts d'espérance de vie entre hommes et femmes, qui se réduisent cependant, restent importants (six années), mais ils ne sont pas aussi souvent commentés.

Une fois le constat établi, comment lutter contre les inégalités de santé, au sein du système de santé, et en dehors ? Les actions les plus significatives ne relèvent pas du système de soins mais concernent principalement l’école, la répartition des revenus, les conditions de travail… Au sein du système de soins, le but est, a minima, de « prendre en compte » ces inégalités afin que les actions engagées n'aggravent pas la situation. 

Pour conclure, les participants ont été invités à proposer des mots-clés résumant les débats, dont  voici un florilège : estime de soi, vigilance, vivre ensemble, cohésion sociale, évitable, intergénérationnel, solidarité, différence, éducation, culture…


Date de publication : 6 juin 2017